Théâtre National de l'Opéra de Paris
du 9 juin au 9 juillet 2012

HIPPOLYTE & ARICIE
Tragédie lyrique de Jean-Philippe Rameau - Livret de l’Abbé Pellegrin
Création au Théâtre du Capitole de Toulouse - 2009

Direction musicale : Emmanuelle Haïm
Mise en scène : Ivan Alexandre
Chorégraphie : Natalie van Parys
Décor : Antoine Fontaine
Costumes : Jean-Daniel Vuillermoz
Lumières : Hervé Gary

Solistes, Chœur et Orchestre du Concert d’Astrée
Compagnie Les Cavatines :

Marc Barret, Emilie Brégougnon, Anna Chirescu, Angèle Fontaine, Sébastien Montagne, Anne-Sophie Ott, Léa Pérat, Gilles Poirier, Raphaël Rodriguez, Artur Zakirov

Plus de quarante minutes sont consacrées à la danse dans cette œuvre dont le prologue et chaque acte sont agrémentés d’un divertissement dansé. Amours, Prêtresses de Diane, Furies, Matelots, Cerfs et Biches ou Bergers, les personnages dansants ponctuent l’action dramatique.
Rameau nous met au défi par la complexité rythmique et l’immense richesse de ses images musicales.
L’enjeu a été de rechercher un style chorégraphique baroque évolué par rapport à nos connaissances des traités, en lui insufflant des intentions dramatiques différentes à chaque acte et en l’enrichissant d’une gestuelle inspirée des autres traditions du théâtre ancien (Bali, Inde).

EXTRAITS DE PRESSE

LE FIGARO « Le Capitole fête Rameau dans toute sa splendeur »
…Evidence d'une pure beauté esthétique d'abord : les fascinants décors en trompe l'oeil d'Antoine Fontaine, les perruques et crinolines de J-Daniel Vuillermoz, la chorégraphie vivante de Natalie van Parys, ressuscitent un monde d'illusion, d'un raffinement inouï, dont les images compteront parmi les plus spendides que l'on ait vues depuis longtemps….
Christian Merlin (9 mars 09)

LE MONDE « Raffinement extrême pour Hippolyte et Aricie »
…Les chorégraphies de Natalie van Parys sont d’une force émotionnelle rare, portée par les excellents danseurs de la compagnie Les Cavatines….
Marie-Aude Roux (10 mars 09)

FORUM OPERA « Le triomphe d’Alexandre »
…Les épisodes dansés épousent si étroitement les situations et les rythmes, grâce aux trouvailles incessantes de Natalie van Parys, qu’ils en deviennent nécessaires … Sans relâche la chorégraphe trouve des pas nouveaux accordés aux diverses situations, des enveloppements voluptueux des amours aux ondulations menaçantes des démons, des sauts capricants des cerfs à la chaloupée des marins, c’est un panorama réinventé de la danse au 18ème siècle, magnifiquement servi par la troupe des Cavatines …
Maurice Salles (6 mars 09)

xxxxxxxx

MUSIQUE CLASSIQUE « La quitessence de l’âge classique »
…Tout est beau, délicat, subtil …Les chorégraphies, si importantes, sont variées et d’une rare élégance…
Hubert Stoecklin (11 mars 09)

CONCERTCLASSIQUE.COM : « Musique et Poésie »
…Sur tout règne une nostalgie prégnante, inexplicablement touchante, jusque sur les
 ballets subtils de Natalie van Parys, idéalement coulés dans la trame dramatique qui font mentir l’idée de divertissement …
Jean-Charles Hoffelé (6 mars 09)

xxxxxxxx

CLASSIQUE NEWS « Premier Opéra d’un quinqua… »
…Les danses (les danseurs de la compagnie Les Cavatines magistralement mis en situation par leur créatrice Natalie van Parys), participent de plein droit au drame : il convient d’en admirer la chorégraphie tranquille qui colle à la musique et les figures qui en résultent forment d’impressionnants tableaux pastel dont l’expressivité subtile est la parfaite illustration de la musique française à la Rameau …
Michaelo del Pizzare (13 mars 09)

ALTA MUSICA « Le Songe de Rameau »
…Quelle fluidité dans les enchaînements, que de surprises dans les apparitions divines, que de grâce et de fantaisie dans les ballets jamais livresques de Natalie van Parys, que d’émerveillements sans cesse renouvelés…
Mehdi Mahdavi (10 mars 09)