Lecture musicale
d’après le livre "Les Jours comme ils viennent"
durée 1 heure

Conception : Natalie van Parys

avec un récitant, deux chanteurs et un pianiste

Des balbutiements du film sonore aux grands films de l’âge d’or du cinéma français, cette lecture musicale retrace le parcours d’un musicien inspiré par l’image, à qui l’on doit plus de 350 musiques de films, dont quelques chefs d’œuvres.

“le style d'un film ne se trouve pas sur le papier ; il se trouve sur l'écran. Je résumerais cette seule idée par une formule bien simple : seule l’image commande la musique.”

Georges van Parys

En 1930, le cinéma se met à parler, donc à chanter ... la musique de film est née
Georges van Parys est un précurseur de la musique d'écran. Il est considéré comme l’un des compositeurs français les plus populaires de musiques de films et de chansons.

On lui doit des mélodies inoubliables comme La Complainte de la butte, Un jour tu verras, Ca s’est passé un dimanche et plus de 350 partitions au cinéma, dont celles des films de Jean Boyer, René Clair, Christian-Jaque, Jacques Becker, Max Ophüls, Jean Renoir...

Toute une vie passée au service de l’image et des plus prestigieux cinéastes du 20ème siècle, les rencontres avec le Tout Paris artistique et littéraire sont comptés au jour le jour dans son livre : Les Jours comme ils viennent.*

L’équipe des Cavatines est allée puiser dans ce livre, à la fois, le savoir faire d’un grand professionnel et le témoignage d’un musicien qui vécut l’âge d’or du cinéma français  : d'anecdotes de tournages en croquis de figures parisiennes, autant de pages qui illustrent d’une façon très personnelle le « métier » de compositeur de musiques de film.

Au gré des notes de piano, on entend les refrains de Si l’on ne s’était pas connu, de la Complainte de la butte, de la mélodie Coeur de diamant qui coule le long du film de Max Ophüls : Madame de...

La musique devient vivante, les chansons s’éclairent de leur contexte de création, les personnages s’animent en chantant leurs rengaines...

 

* le livre, paru chez Plon en 1969, n’a jamais été réédité et reste introuvable.

Comme René Clair est le plus français des réalisateurs français, Georges van Parys est le plus français des compositeurs français de film...
Son invention mélodique inépuisable donnera naissance à une multitude de chansons dont les carrières se poursuivront bien au delà de celles des films où elles étaient incluses.
Georges Lacombe